La France de demain
 
 

Contraste entre une économie de la zone euro trop timide et une monnaie au plus haut

Nicolas Sarkozy, devant un parterre de dirigeants économiques et financiers réunis à Londres, déplorait la faiblesse économique de la zone euro, malgré le très haut niveau de l'euro... voir trop haut niveau de l'euro

 

Surveillance du net : l'Elysée nous prendrait au sérieux ?

Après les oreilles de l'Elysée sous Mitterrand, voici les yeux de Sarkozy.

 

Quartier de gauchistes

Juste comme ça, un billet qui ne sert pas à grand chose, mais j'ai envie de dire au monde entier que j'habite un quartier de dangereux gauchistes. Voici les résultats de mon bureau de vote :

  • PS : 49%
  • Les verts : 18%
  • UMP : 13%
  • Modem : 12%
  • LCR : 5%
  • LO : 2%
  • Parti des travailleurs : 1%

Il s'agit pourtant d'un quartier qualifié de "privilégié" par les journalistes, comme quoi le cœur ne se juge pas forcement au portefeuille[1].

Vous noterez l'absence de partis extrémistes à tendances fascistes[2] dans la ville où j'habite, qui est pourtant parmi les plus grosses de France. Plus globalement, on a un ballotage au niveau de la municipalité nettement favorable à la gauche : triangulaire PS-UMP-MODEM, soit une absence complète de réserve de voix pour l'UMP sachant que le PS est au dessus des 45%).

Allez, le premier qui trouve la ville où j'habite gagne une bière lors de son prochain passage dans la région (en espérant que je n'en ai pas déjà parlé avant :) ).

Notes

[1] Provoc' gratuite inside

[2] Pas de FN quoi

 

Quelques citations

Pour bien commencer la semaine, repensons à nos Présidents passés et futurs

 

Merkel se moque de Sarko

Petit clin d'oeil amusant et amusé d'Angela Merkel vis à vis de l'amour du bling-bling de Nicolas Sarkozy

 

Ile aux fleurs

Voici un court métrage d'une dizaine de minutes qui résume très bien les rapports entre êtres humains et économie dans notre société.
 

Le CNE disparaîtrait bientôt ?

Le gouvernement contre attaque face à son principal opposant !

 

Qu'aurait dû répondre Nicolas ?

Face au mépris d'un visiteur du salon de l'agriculture, Nicolas a manqué de diplomatie. Son "casse-toi pauvre con" a fait le tour de la planète... mais que faisaient ses prédécesseurs dans de telles situations.

 

Sarkozy et la religion

N'oublions pas...