"Trois nouvelles franchises médicales verront le jour à compter du 1er janvier 2008 (médicaments, analyses médicales, transport sanitaire) à la charge exclusive des assurés sociaux.
Ce recul du niveau des remboursements constitue une remise en cause des principes de solidarité de la Sécurité sociale car ces mesures ont toutes la particularité de toucher de la même manière les personnes aisées comme les plus modestes..."