Personnellement, je suis complètement opposé à la privation des secteurs de l'énergie. J'en avais déjà parlé ici : EDF n'entretiendrait pas ses centrales nucléaires.

Or, on apprend que le Gouvernement envisagerait de laisser le géant russe Gazprom prendre une part du futur groupe Suez-GDF :

La France serait prête à voir Gazprom prendre une participation dans un groupe issu de la fusion prévue entre GDF et Suez en remerciement du feu vert de Moscou à un partenariat entre la compagnie pétrolière française Total et le monopole gazier russe sur le gisement géant de Chtokman. [...] L'agence, qui cite des sources dont elle ne donne pas l'identité, ajoute que le président français Nicolas Sarkozy en a fait la promesse à son homologue russe Vladimir Poutine.

Gazprom prendrait une part de Suez-GDF (Nouvel Obs, 18/07/2007)

Gazprom, pour rappel, est LE géant russe de la production de gaz (90% du gaz russe, 23% du gaz mondial) et du pétrole (2è acteur derrière l'Arabie Saoudite). C'est une société détenue majoritairement par l'Etat Russe[1]

Il s'agit d'une société qui est utilisée par l'état russe comme une réelle arme à son service. Souvenez vous de la coupure du robinet du gaz à destination de l'Ukraine qui a provoqué des pénuries dans une bonne partie de l'Europe début 2006. C'était Gazprom !

Depuis cette crise, l'Europe essaye de s'organiser pour diversifier ses approvisionnements[2] car une grande partie des pays du continent dépendent de la Russie (25% des approvisionnement en gaz au total). Sans réel succès pour l'instant.

Ainsi, non content de privatiser GDF, en revenant ainsi sur sa promesse faite il y a quelques années, Nicolas Sarkozy s'apprête à vendre une partie de ce nouvel ensemble à un de nos principaux fournisseurs.

Personnellement, je trouve cela étonnant quand on sait que l'on dépend de manière trop importante de la Russie. Ne vaudrait-il pas mieux développer un géant énergétique, français ou européen, capable de rivaliser d'égal à égal avec ce pays ? Je pense qu'il est dangereux pour l'avenir de lui vendre une partie des équipements de distribution et raffinage de notre pays.

Quelques liens :
Energie : soumettre l’Europe (RFI, 04/06/2006)
Bilan du Conseil Européen dédié au climat et à l’énergie : Un accord « contraignant » globalement décevant (SIA Conseil, 29/03/2007)
Doit-on craindre l’apparition d’une OPEP du gaz ? (SIA Conseil, 11/04/2007)

La promesse de Sarko de ne pas privatiser EDF et GDF :