Loin de la vision donnée par les médias en France, Sarkozy a été sermonné par ses partenaires européens.